"Pour Kevin Rouillard, le contexte d'exposition n’est jamais neutre, il détermine le statut des objets, sa réception et sa valeur. L'artiste signale son peu d’intérêt pour les oppositions entre vrai et faux, original et copie, dans le système de création de valeur des œuvres. Cela peut expliquer aussi ses réticences à circonscrire son travail à l’engagement postcolonial (malgré un lien maternel au Cap-Vert): il appartient à une génération d’artistes qui a perçu le paradoxe d’une assignation identitaire à des origines dont ils ne connaissent finalement que très peu. Pour aborder le sujet, il trouve alors des stratégies obliques, non linéaires, à l’image de sa dernière série. « Pour envoyer des produits au Cap-Vert, les expatriés remplissent des bidons car le transport en cargo n’est pas cher, raconte-t-il. Une fois là-bas, ces bidons deviennent des portes, des poêles, des balayettes, des maisons. J’ai décidé de les transformer en boucliers tortues, utilisés dans les formations de soldats romains comme une carapace collective ». Façon cheval de Troie, les bidons sont devenus des peintures." 
(extrait de Kevin Rouillard: futur fossile, QDA 08/072016, Pedro Morais)

Kevin Rouillard, né en 1989, explore l'influence du contexte de présentation sur la lecture et la réception des objets. En réactivant l'imaginaire du muséum d'histoire naturelle, il met sous vitre des fragments du quotidien. (...) A l'origine de sa pratique, il y a le geste de la collecte. Sur les trajets que j'effectue au quotidien, lorsque je me rends à l'atelier ou que je vais acheter du matériel, je rencontre des objets. J'en ramasse certains: à partir de cette accumulation, je rassemble dans mon atelier un panel de formes que je peux ensuite réutiliser", explique-t-il.

Ces formes, qui témoignent, pour le dire avec Georges Perec, de "l'infra-ordinaire", se retrouvent muséifiées: sur socle ou sous verre, elles sont placées en position d'être regardées - enfin. A Montrouge, on retrouvait ainsi des pièces de monnaie, des tessons de vaisselle ou encore des cartouches de balles aplaties. Une manière de fonder notre propre archéologie, où, comme l'imaginait l'auteur des Choses, ce n'est plus l'exotique mais "l'endotique" qui devient objet de curiosité. Un inventaire de proximité, pour un muséum de toutes les choses sans nom et sans visage.
Extrait de l'article "Salon de Montourge (2/5): focus sur Kevin Rouillard", Ingrid Luquet-Gad, Les Inrocks, 11/05/2015

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Née 28/10/1989
Vit et travaille à Paris et Bordeaux

Représenté par la Galerie Thomas Bernard Cortex Athletico

 

Formation
2014 - DNSEP, École des Beaux-Arts de Paris avec les félicitations du jury
(Hou Hanru président du jury, Farah Atassi, Mounir Fatmi, Hélène Sirven)
2012 - DNAP, École des Beaux-Arts de Paris
2011 - DNAP, École des Beaux-Arts de Pau avec les félicitations du jury
(Delphine Chaix présidente du jury, Franck Eon)

Exposition personnelle
2020 - Palais de Tokyo
2019 - 7j/7, La Junqueira Artists Residency, Lisbonnes, Portugal
2018 - Accrochage à la galerie, Galerie Thomas Bernard - Cortex Athletico, Paris
2017 - The Chimney NYC, New York
2017 - L'assaut de la menuiserie, Saint-Etienne
2017 - Extrait (tôle,choc) Contre-Attaque, Galerie Thomas Bernard-Cortex Athletico, Paris
2014 - Triste entropie, Diplome DNSEP Beaux arts de Paris, 14 rue Bonaparte, Paris

Exposition collective
2019 - Masterpieces vol.2, Galerie Thomas Bernard - Cortex Athletico
2019 - Masterpieces, Galerie Thomas Bernard - Cortex Athletico
2019 - Entre Vous et Moi, La Fabrique - CIAM, Toulouse
2019 - Art Paris Art Fair, Le Grand Palais, Galerie Thomas Bernard - Cortex Athletico, Paris
2018 - OFF Art-O-Rama, Notre Dame de la Salette, Le Collective, Marseille
2018 - Heavy metal, Galerie Jérôme Pauchant, Paris, France
2018 - Art Paris Art Fair, Le Grand Palais, Galerie Thomas Bernard - Cortex Athletico, Paris
2018 - Uma Historia de formas quebradas, La Junqueira Artists Residency, Lisbonnes, Portugal
2017- Construire Déconstruire, Delta studio, Roubaix, France
2017 - It's Happening! Espace Claude Parent, Lycée Raoul Follereau, Nevers,
Hors le Murs Centre d'art contemporain du parc Saint Léger
2017 - Agora, Galerie R-2, Paris
2017 - Autour du Nouveau Réalisme, les dadas des Daniel, Les Abattoirs - Musée d'art moderne et contemporain, Toulouse
2016 - Le nouveau monde industriel, curated by Nicolas Bourriaud, Galleria Continua, Boissy-le-Chatel
2016 - Choseite, Galerie Episodique, Paris
2016 - Festival Vis-à-Vis, Quartier popincourt, Paris
2016 - The future is the future, Galerie Thomas Bernard Cortex Athletico, 13 rue des Arquebusiers, Paris 
2016 - Session, Galerie Back Slash, 29 Rue Notre Dame de Nazareth, Paris
2016 - Distopark, Le Confort Moderne, 185 Rue du Faubourg du Pont Neuf, Poitiers 
2015 - Empiristes, Villa Emerige, 7 rue Robert Turquan, Paris
2015 - Les voyageurs, Exposition des félicités des Beaux-Arts de Paris, 14 rue Bonaparte, Paris
2015 - État des lieux, Galerie Machina, Clichy
2015 - Chers Objets partie II, Immanence, 21 Avenue du Maine 75015 Paris
2015 - Chers Objets partie I, Refectoire Des Cordeliers, 15 Rue de l'École de Médecine, 75006 Paris
2015 - Destination mars, le Printemps de l’Art Contemporain, 41 Rue Jobin, 13003 Marseille
2015 - 60ème Salon de Montrouge, 2 place Emile Cresp, 92120 Montrouge
2015 - A couteaux tirés, Friche belle de mai, 41 Rue Jobin, 13003 Marseille
2015 - Bains Douches, Paris, (curator. Jérôme Pauchant) 7 Rue du Bourg-l'Abbé 75003 Paris
2014 - Yia Art Fair, Le Carreau du temple, 4 Rue Eugène Spuller, 75003 Paris
2014 - StartPoint, DOX Centre for Contemporary Art, Prague
2014 - Iracema, 20 Villa d’Alésia, Paris
2014 - Matchmaking, École des Beaux-Arts de Paris, 14 rue Bonaparte, Paris
2014 - Bail à ceder, ancienne espace Anne Barrault, 22 Rue saint Claude, Paris
2013 - Tendresse, Espace des Arts Sans Frontières, 44 rue Bouret, Paris
2013 - Jardin Éphémère, 11 rue Jules Vallès, Saint-Ouen
2012 - N’Border, Les Abattoirs, Le bel ordinaire, Allée Montesquieu, 64140 Billère
2011 - Six feet under, cave du 4 rue Laussat, Pau

Catalogues et publications
2015 - Empiristes, Villa Emerige
2015 - Les voyageurs, Beaux-Arts de Paris éditions
2015 - Catalogue des diplômés 2014, Beaux-Arts de Paris éditions
2015 - Chers Objet, Beaux-Arts de Paris éditions
2015 - Catalogue du 60eme Salon de Montrouge
2015 - Les Inrocks web Focus(2/5)
2015 - Journal Artaîssime n°11

Prix
2015 - Prix fondation François de Hatvany
2014 - Nominations au prix StartPoint, Prague

Résidences
2015 - Astérides, Friche Belle de Mai, Marseille

Workshop 
2017 - Fabrique Robinson, Workshop - Musée d'art contemporain du Val-de-Marne